• Ces petits détails qui prouvent qu'un bébé est arrivé dans la maison

    On ne peut pas le cacher: un bébé est dans la maison!

    C'est visible dès que vous passez le pas de la porte:

    - Je vous ouvre et vous ne pouvez pas les louper: mes cernes! J'essaie bien de les cacher. J'use et j'abuse du roll on anti fatigue offert par ma sœur pour Noël, je dors en même temps que Nougatine durant la journée, je tente de les faire oublier en vous accueillant avec un large sourire et une joie non dissimulée. Mais non, les traîtres persistent et sont de plus en plus visibles. Elles écrivent sur mon visage: jeune maman qui manque de sommeil! Ne lui demandez pas si Nougatine fait ses nuits. De toute évidence, elle ne les fait pas! Et dire que ce n'est que le début...

    - Deuxième indice: dès votre entrée vous tombez sur tout un tas d'articles de puériculture: nacelle, transat, plan à langer, biberons, ... Notre salon s'est légèrement transformé adapté à notre nouvel habitant.

    - Si vous faites un petit tour dans notre garage (mais... franchement! Qu'est-ce que vous pouvez bien y chercher? Hein?) vous allez vous retrouver face à une colonne impressionnante de cartons de couches de toutes les tailles. Et oui! A chaque nouvelle promotion importante sur les couches, Papa Moo se précipite sur un caddie et revient avec 6 ou 7 cartons. En fait, il fait comme tous les parents. Les rayons sont donc vite dévalisés. Et oui, notre consommation de couches est impressionnante et le budget qui y est associé l'est tout autant. D'où la colonne de couches à moindre coût.

    - Dans la cuisine, plusieurs éléments nous avertissent sur le changement opéré depuis peu: il y a des bibs' partout. Certains attendent gentiment d'être utilisés sur l'arbre à bib' sur lequel ils sèchent, tandis que d'autres attendent d'être mis au lave vaisselle ou lavés à la main (peu importe pourvu qu'ils deviennent propres). Ca, vous reconnaîtrez que ça ne trompe pas! Qui dit biberon dit bébé!

    - Même quand Nougatine n'est pas avec nous dans le salon et qu'elle dort dans sa chambre à l'étage, elle est parmi nous! Comment? Grâce au baby phone! Ce petit article de puériculture (et oui, un de plus!) qui crépite au moindre mouvement que fait bébé dans son lit loin de nous et qui nous transmet ces babillages ou ces cris et pleurs. Bref, c'est l'espion du salon qui nous permet de surveiller bébé de loin.  

    - On passe notre temps à regarder l'heure et à se demander dans combien de temps c'est l'heure du prochain repas lacté. On a des préoccupations qu'on avait pas avant et on compte de 3 en 3 et de 30 en 30. En effet, bébé mange au minimum toutes les 3 heures et on remplit son biberon de 30ml en 30ml. Des préoccupations qu'on avait pas avant, j'vous dit.

    - Et puis, dans le genre nouvelles préoccupations on est pas loin d'être obsessionnels vu qu'on écrit tout ce que fait notre fille dans un petit cahier. Heures du pipi, caca et du lait avalé sont scrupuleusement notés! En réalité, nous prolongeons ce qui a été commencé à la maternité. Et ce petit cahier, qui peut paraître un peu bizarre, nous aide beaucoup parce qu'avec des heures de sommeil en moins on est vite perdu. Donc c'est bien utile. Et puis, on est dans la phase où on parle accouchement, pipi, caca, couche, lait pré et premier âge... Il faut dire que quand on parle du quotidien de bébé ça tourne autour de ces besoins primaires.

    - Vous n'avez toujours pas compris qu'un bébé était entré dans nos vies? Non, mais regardez moi bien: vous voyez pas que le gros ventre que j'avais depuis plusieurs mois a disparu? Oui, ben faites semblant au moins! Plus de très gros ventre = bébé dans la maison.

    - Un dernier petit indice? Vous le voyez ce petit truc tout rose et chevelu accroché à nous et que l'on prend soigneusement dans nos bras? Et bien, c'est pour ce petit truc qu'il y a toutes ces transformations. Et il s'agit bien d'un bébé. D'une petite merveille à laquelle on tient comme à la prunelle de nos yeux, que l'on prend comme un objet fragile et d'une grande valeur parce que c'est un peu ça quand même. Un bébé dont on est extrêmement fier et que l'on aime déjà tellement.


  • Commentaires

    1
    Kash
    Vendredi 17 Janvier 2014 à 21:57
    Ahah des barres. Nous on a réussi a planquer les couches sous le canapé, on pourras pas en acheter beaucoup plus d'avance car manque de place :(
    2
    Vendredi 17 Janvier 2014 à 23:46

    Et oui le problème c'est la place! Ils sont petits les bébés mais tout ce qui va avec est volumineux!

     

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :